En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

L'unité

BioEpAR
Les travaux développés répondent à des enjeux de biologie cognitive relatifs aux maladies vectorielles et à l’antibiorésistance. Ils répondent aussi à des enjeux de gestion de la santé des animaux d’élevage et de la santé publique vétérinaire. Il s'agit d'établir des bases épidémio-économiques co-construite avec les acteurs pour l'appuie à la décision publique ou privé.

Questions scientifiques

Les questions scientifiques sont abordées à différentes échelles d’intégration. A l’échelle des populations animales, l’objectif est d’identifier les déterminants des maladies et d’évaluer les moyens de les maîtriser. A l’échelle de l’animal, l’objectif est de comprendre les mécanismes des interactions avec les agents pathogènes. Pour les agents pathogènes et les vecteurs, il s’agit de décrire leur variabilité, comprendre leur biologie, et l’évolution de leur population dans l’espace et dans le temps. Les disciplines mobilisées sont l’épidémiologie, la modélisation, l’économie de la santé animale, la biologie des bioagresseurs et des interactions agresseur-hôte, et la biologie des populations.

Equipes de recherche

Sur la période 2012-2016, 3 types de questions scientifiques, rattachées à 4 équipes différentes font l’objet de travaux de l'UMR. L'UMR est également le support de l’UMT Maîtrise de la Santé des Troupeaux bovins, équipe projet crée avec Institut de l’Elevage en 2008.

Question scientifique

Equipe

Agent pathogène et interactions avec l’hôte

Variabilité, Infection et Pathogénicité (VIP)

Fonctionnement des populations d’agents pathogènes et de vecteurs

Population de Vecteurs et de Pathogènes (PVP)

Mesure, déterminants et maîtrise de la santé des populations animales

Epidémiologie observationelle (EPID),
Modélisation et Décision (MODEC)

Equipe Epidémiologie observationnelle (EPID)
  • Description des statuts de santé individuels et de troupeau (y compris indicateurs de surveillance et monitoring de la santé) et identification de facteurs-clés de l’occurrence des maladies ou du portage de pathogènes
  • Evaluation de l’impact des maladies et de l’efficacité de mesures de maîtrise pour la formulation de stratégies de maîtrise à l’échelle de troupeaux ou de régions
Equipe Modélisation et décision (MODEC)
  • Etude par modélisation de l’influence de l’hétérogénéité des populations d’hôtes et de vecteurs sur la propagation des agents pathogènes
  • Modélisation prédictive pour évaluer l’efficacité épidémiologique de stratégies de maîtrise
  • Evaluation économique de stratégies de maîtrise de maladies endémiques et épidémiques
Equipe Variabilité, Infection et Pathogénicité (VIP)
  • Caractérisation des agents pathogènes et de leur variabilité, pour deux modèles biologiques : Babesia et les bactéries pathogènes des poissons (en particulier Yersinia ruckeri)
  • Mécanismes des interactions pathogène-vecteur-hôte, pour le modèle Babesia-tique-ruminants
Equipe Population de Vecteurs et de Pathogènes (PVP)
  • Analyse spatiale et moléculaire du fonctionnement des populations de tiques : rôle de la structure du paysage dans la distribution, la dynamique et la génétique des populations de tiques
  • Analyse spatiale et moléculaire du fonctionnement des populations d’agents pathogènes : rôle des voies de transmission dans la distribution et la diffusion des agents pathogènes
BioEpAR

BioEpAR

UMT Maîtrise de la Santé des Troupeaux Bovins

Les résultats attendus des travaux réalisés dans l'UMR sont la production de connaissances scientifiques, mais aussi des connaissances opérationnelles destinées en particulier aux acteurs socio-économiques, et aux décideurs publics impliqués dans la gestion de la santé animale. Les travaux intègrent une perspective de réduction de l’usage d’intrants médicamenteux, de préservation de la santé et du bien-être des animaux d’élevage, de santé publique vétérinaire et de recherche d’efficience des stratégies de maîtrise de la santé.

 Composition et organigramme

UMR composée de :

  • 22 scientifiques permanents (15 enseignants-chercheurs, 4 chercheurs, 3 ingénieurs de recherche ; 14,5 ETP),
  • 3 ingénieurs temporaires (1,6 ETP)
  • 23 personnels assistants-ingénieurs, techniciens et de secrétariat-gestion (14 ETP)

Directrice : Christine Fourichon
Directeur adjoint : Olivier Plantard

Secrétariat : Sylvie Martin, Evelyne Fache, Juliette Bordot