En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Efficacité économique de stratégies de maîtrise à l’échelle de l’exploitation ou d’une région

Ce champ thématique est le prolongement naturel des travaux d’épidémiologie observationnelle et prédictives menés au sein des équipes EPID et MODEC et vise à identifier les freins et leviers concernant le choix parmi différentes options de stratégies de maîtrise ainsi qu’à en évaluer le rapport coût-bénéfice de façon à éclairer de façon pertinente les décideurs professionnels et/ou publics.

Travaux menés durant la période 2006-2010

Durant la période 2006-2010, les travaux ont concerné :

  • L’analyse coût-bénéfice de l’utilisation des antibactériens pour traiter la colibacillose du poulet (>>> Fiche colibacillose poulet)
  • L’étude de l’influence d‘une incitation financière sur l’efficacité d’une politique collective de vaccination volontaire à l’échelle d’une région contre le virus de la diarrhée virale bovine, en couplant un modèle économique et un modèle épidémiologique >>>

Projets en cours

Les travaux menés actuellement au sein de l’équipe MODEC concernant l’évaluation de l’efficacité économique des stratégies de maîtrise visent successivement :

  • A développer un modèle théorique de microéconomie pour modéliser le comportement individuel des éleveurs vis-à-vis des troubles de santé des animaux
  • A coupler ce modèle de microéconomie avec les modèles épidémiologiques afin d’évaluer le résultat à l’échelle collective de décision prises de manière décentralisées
  • Enfin, de comparer les résultats obtenus à l’aide des modèles avec les objectifs attendus à l’échelle régionale ou des filières de production afin de juger le cas échéant de la mise en place de mesures incitatives

Les objets d’applications à l’étude sont actuellement :

  • Chez le bovin, l’infection par le virus de la fièvre Catarrhale Ovine, par Mycobacterium avium paratuberculosis, ainsi que les troubles de la reproduction
  • Chez le porc, l’infection par le virus SDRP (Syndrome Dysgénésique Respiratoire Porcin) et par Salmonella

Dans le cadre du projet EMIDA, deux projets sont également menés dont les objectifs sont :

  • L'évaluation de l'efficacité de stratégies de maîtrise alternatives ayant pour but une diminution de l'utilisation des antibiotiques chez le porc
  • L'identification des facteurs impactant le choix des éleveurs et des vétérinaires concernant les stratégies de maîtrise

Contacts

Catherine Belloc
Stéphane Krebs