En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Effet des hypothèses de modélisation sur les prédictions des modèles épidémiologiques et économiques : approche théorique

L' objectif est double :

  • maîtriser les outils de modélisation et d’analyse de modèles pour étudier / paramétrer des modèles complexes
  • comprendre l’influence des hypothèses de modélisation sur les prédictions des modèles en épidémiologie et en économie de la santé animale.

Les résultats de ces travaux théoriques nous permettent ensuite de simplifier les modèles finalisés développés par ailleurs dans l’équipe sans détériorer la qualité des prédictions des modèles selon les objectifs d’application poursuivis.

Programme de recherche

Les travaux menés ont concerné sur la période 2006-2010:

  • L’utilisation de l’approche bayésienne pour estimer les paramètres d’un modèle épidémiologique (application à la diffusion de Coxiella burnetii en troupeau bovin) >>>
  • L’impact des hypothèses markoviennes dans les modèles épidémiologiques >>>
  • L’influence de la fonction de transmission dans les modèles épidémiologiques sur la diffusion simulée d’un agent pathogène >>>
  • L’utilisation de la méthode des perturbations singulières pour réduire la dimension d’un modèle (application à la propagation du virus de la diarrhée virale bovine (BVDV) en troupeau bovin) >>>
  • L’utilisation de méthodes globales d’analyse de sensibilité des modèles (application à la propagation du BVDV et de la péri-pneumonie contagieuse bovine en troupeau bovin et de Salmonella en troupeau porcin) >>>
  • L’impact de la durée d’infection des hôtes sur la propagation simulée d’une épidémie dans une métapopulation d’hôtes >>>
  • La relation entre l’intensité de migration des hôtes et la durée d’infection simulée d’une métapopulation animale >>>
  • L’impact de la prise de décision individuelle des éleveurs d’entrer volontairement dans un schéma de certification ou de vaccination sur la prévalence régionale d’une infection (application au BVDV) >>>

Les travaux en cours et les perspectives concernent

  • L’effet de l’hétérogénéité inter-individuelle des hôtes (sensibilité, excrétion, réponse immunitaire) sur la propagation simulée des agents pathogènes
  • L’intégration des risques liés aux mouvements d’animaux et au voisinage entre troupeaux dans les modèles épidémiologiques par les méthodes spatiales les plus adaptées
  • La modélisation théorique du comportement des éleveurs vis-à-vis des troubles de santé des animaux
  • Le couplage de modèles épidémiologiques et de modèles économiques pour évaluer à l’échelle collective des décisions décentralisées

Partenariats

Partenaires scientifiques
UR MIA-Jouy, UR Smart, ANSES Ploufragan, Université de Rennes 1, Université de Caen, UMR INRA-CIRAD ERRC, Université de Warwick (UK), Scottish Agricultural College, Université d’Utrecht (NL)

Contact

Pauline Ezanno
Catherine Belloc
Stéphane Krebs