En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

PICSAR : Évaluation de stratégies de maîtrise de la paratuberculose bovine intégrant sélection génétique, biosécurité et gestion de l'exposition en élevage

Les évolutions en cours et attendues du secteur laitier en Europe, comme l’augmentation des tailles de troupeau et des mouvements d’animaux entre troupeaux, entraîneront une exposition accrue des bovins à Mycacterium avium paratuberculosis (Map). De plus, les fluctuations des niveaux de production des animaux en réponse au besoin du marché sont susceptibles d’augmenter le risque de sortie de latence pour les bovins infectés. Les stratégies de maîtrise existantes sont peu efficaces, très coûteuses et l’évolution du secteur laitier risque de diminuer encore leur résultat.

Le projet vise à élaborer et évaluer des stratégies innovantes et intégrées de l’infection par Map dans les populations bovines combinant l’amélioration de la capacité des bovins à faire face à l’exposition à Map par la sélection génétique et une meilleure maîtrise des risques. Les stratégies seront évaluées dans le contexte de changements structurels du secteur laitier à même d’influencer la prévalence de l’infection et l’efficacité des plans de maîtrise

Les objectifs du projet sont :
  • hiérarchiser par modélisation les caractères phénotypiques des bovins selon leur rôle dans la réduction de la prévalence au sein d’une population,
  • caractériser la variabilité des caractères mesurables des bovins laitiers vis-à-vis de l’infection  concernant la susceptibilité à l’infection, l’infectiosité et la résilience vis-à-vis de l’expression clinique,
  • déterminer si la diversité des souches de Map est associée aux différents phénotypes des bovins
  • identifier des régions du génome, des gènes candidats ou de possibles mutations causales en lien avec les différents phénotypes
  • définir et évaluer des stratégies de maîtrise régionale intégrées, combinant la sélection génétique et de nouvelles mesures sanitaires, sur la base de leur efficacité épidémiologique et économique. Plusieurs scenarios de changement des populations bovines et des structures d’élevage seront testés.

Le projet comporte des études observationnelles en élevage et de génomique bovine, du typage moléculaire de souches de Map, et de la modélisation épidémiologique et bioéconomique à l’échelle de populations régionales bovines. Son originalité repose sur la prise en compte de plusieurs composantes du phénotype complexe des bovins vis-à-vis de l’infection par Map plutôt qu’un trait de résistance unique. Cette prise en compte concernera l’évaluation de leur impact sur la prévalence de Map dans les populations, la compréhension de leur déterminisme génétique et l’investigation d’une coadaptation potentielle selon les souches jusqu’à sa prise en compte dans la gestion du risque.

Partenaires

INRA
Oniris
UMR INRA-ENVT IHAP
UMR Université de Tours-INRA ISP
UMR Agroparis tech-INRA GABI
GDS France
GDS Grand Ouest
Allice

Voir aussi

International association for paratuberculosis : http://paratuberculosis.net/

International Colloquium on Paratuberculosis (ICP 2016, Nantes) : https://colloque.inra.fr/icp2016