En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Oniris

Biologie Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale

BIOEPAR - http://www6.angers-nantes.inra.fr/bioepar

Xenobio-TICK : Séquencer le transcriptome des tiques pour le développement de nouveaux acaricides

A l’échelle mondiale, les tiques sont les ectoparasites qui ont le plus de conséquences économiques sur l’élevage, qui ont des conséquences négatives sur la santé animale et qui transmettent de nombreux pathogènes. En Europe, l’impact des maladies à tiques chez les bovins est plus limité mais leur importance est renforcée par leur nature zoonotique. Les animaux de rente étant prisés par les tiques adultes (incluant l’espèce la plus fréquente en Europe, Ixodes ricinus, qui pique aussi l’homme) pour leur repas sanguin, ils constituent donc des hôtes importants pour les maladies vectorielles humaines (notamment la maladie de Lyme, maladie vectorielle la plus fréquente dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord).

Jusqu’à présent, la lutte contre les tiques reposait principalement sur l’utilisation d’acaricides chimiques. Ces molécules peuvent avoir des effets négatifs sur l’homme, les animaux de rente et les écosystèmes. De plus, des résistances aux acaricides ont d’ores et déjà été observées chez des tiques dans différentes régions du monde. L’émergence de résistance chez les tiques favorise l’utilisation de doses plus importantes d’acaricides et aggrave les problèmes liés aux effets non-intentionnels des acaricides. Il y a donc un besoin de développer de nouveaux acaricides qui vont cibler très spécifiquement les tiques et ainsi limiter leurs effets négatifs non-intentionnels.

Objectif du projet Xenobio-TICK
  • Séquencer en profondeur le transcriptome des tiques afin d’identifier et de caractériser de nouveaux gènes de neurorécepteurs, les plus divergents possible de ceux des insectes, qui seront utilisés comme cibles spécifiques aux tiques pour le développement de nouveaux acaricides.
  • Après avoir été identifié par des outils bio informatiques, ces nouveaux neurorécepteurs seront caractérisés fonctionnellement et leur sensibilité à certaines molécules sera étudiée. La variabilité génétique de ces récepteurs sera aussi estimée afin d’estimer la potentielle durabilité de l’acaricide qui ciblera ce récepteur. Bien que le criblage haut débit d’un grand nombre de molécules sorte de la portée de Xenobio-TICK, ce projet, en rendant disponible des récepteurs neuronaux exprimables et fonctionnels en système hétérologue, constituera une avancée majeure afin de développer un criblage automatisé de molécules ciblant ces récepteurs.

Le projet devrait permettre le développement d’une collaboration avec des partenaires industriels pour le développement de nouveaux acaricides à forte efficacité et présentant moins d’effets non-intentionnels.

Le projet Xenobio-TICK est un projet Institut Carnot France Futur Elevage (ICF2E).
logo_FFE
Partenaires

UMR ISP (centre Inra Val de Loire)

USC LBLGC (Laboratoire de Biologie des Ligneux et des Grandes Cultures, centre Inra Val de Loire)