En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Université d'Angers   IRHS

Accueil IRHS

FungiSem

Pathologies fongiques des semences

La transmission à et par la semence est une étape critique dans l'écologie de nombreux champignons phytopathogènes et également dans l'épidémiologie des maladies qu'ils occasionnent. Elle permet leur survie et assure leur dispersion. Les mécanismes moléculaires impliqués dans la contamination de la semence puis dans l’infection de la plantule demeurent cependant encore largement méconnus. Les études conduites à FungiSem sont principalement réalisées en utilisant comme modèle les espèces pathogènes du genre Alternaria transmises par les semences de Brassicacées (espèces cultivées des genres Brassica et Raphanus etArabidopsis thaliana) et d’Apiacées (carotte). L’objectif de ces recherches est  d’identifier des déterminants du pouvoir pathogène, notamment ceux liés à la protection du champignon contre les stress physico-chimiques auxquels il fait face lors de l’interaction avec sa plante-hôte. Une attention particulière est apportée à la phase de transmission à et par la semence, en prenant en compte les deux partenaires de l’interaction, ainsi que le microbiome associé à la semence. Ces travaux ont pour ambition à terme de contribuer au développement de méthodes de lutte innovantes (par exemple, application de sensibilisateurs) ou à l’amélioration de la résistance aux maladies.

L'équipe FungiSem

fungisem team 2017