En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Agrocampus Ouest Université d'Angers   IRHS

Accueil IRHS

0 phyto : changeons de regard sur nos rosiers

Video rosier
Dès 2019, l’utilisation des produits phytosanitaires va être interdite dans les jardins des particuliers. Il devient donc nécessaire de gérer autrement les maladies qui touchent nos espaces verts. Des chercheurs de l’IRHS à Angers travaillent notamment sur les rosiers, qui ornent de nombreux jardins en France, pour anticiper leurs maladies et connaître les bons gestes afin de les préserver. Découvrez notre reportage vidéo.

Les rosiers émerveillent, par leur impressionnante diversité, les amateurs comme les professionnels depuis quelques centaines d’années. Cependant, ces plantes sont de plus en plus sensibles aux maladies foliaires, comme la maladie de la tâche noire. « Avec la Rosomania du XIXe siècle, nous avons gagné en termes de caractères de la rose : remontée de floraison, parfum, couleur, nombre de pétales… mais nous avons, en parallèle, perdu en termes de rusticité. Or c’est cette caractéristique qui va aider les roses à lutter contre les maladies » explique Fabrice Foucher, directeur de recherche à l’IRHS (Institut de Recherche en Horticulture et Semences) et responsable de l’équipe « Génétique et diversité des plantes ornementales ». « Nous remontons dans les roses anciennes afin de récupérer cette rusticité et de comprendre comment ces fleurs résistent aux maladies ». Une préoccupation primordiale, puisque les produits phytosanitaires sont en passe d’être interdits : à partir de 2019, les particuliers ne pourront plus les utiliser dans leurs jardins.

Pour en savoir plus : http://www.inra.fr/Grand-public/Sante-des-plantes/Tous-les-magazines/0-phyto-changeons-de-regard-sur-nos-rosiers

Voir le reportage vidéo :

Contacts :